[Aller au menu]

  • Imprimer
  • Envoyer à un(e) ami(e)
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

Un port retrouvé

L'essentiel

Le Port de Libourne-Saint-Emilion renforce ses aménagements : après un premier ponton au pied de la bastide inauguré en 2015, un second est en cours de conception sur les rives d’Arveyres. Ceci permettra d’accueillir 30 000 visiteurs annuellement pour près de 300 escales. Un ponton pour l’accueil de petits bateaux de plaisance est aussi à l’étude.

Investissement du port de Libourne-Saint-Emilion : 2 M d’euros

Chef de projet : Catherine Moumdjian

Elu référent : Gabi Höper, conseillère municipale déléguée au tourisme, aux jumelages et au rayonnement de Libourne, présidente du Port de Libourne.

Le projet en questions

Gabi Höper, conseillère municipale déléguée au tourisme, aux jumelages et au rayonnement de Libourne, présidente du Port de Libourne.

Comment se développe le Port de Libourne – Saint-Emilion ?

Depuis 2011, Libourne s’inscrit dans la dynamique d’une nouvelle filière touristique : la croisière fluviale. D’une compagnie présente initialement, ce sont aujourd’hui 5 compagnies, dont 4 américaines, pour 6 bateaux qui font escale dans notre ville. 24 000 passagers ont débarqué en 2015 sur le ponton Roger de Leyburn, du nom de ce chevalier anglais, fondateur de la bastide. Cet embarcadère a été inauguré en juin 2015 en présence de Matthias Fekl, Secrétaire d’Etat en charge de la promotion du tourisme.

Le développement continu de ce tourisme fluvial a nécessité la construction d’un équipement supplémentaire : en 2016, un second ponton sera mis en service sur les rives d’Arveyres, ce qui permettra d’accueillir 4 paquebots en même temps. 7 bateaux accosteront sur la zone portuaire l’an prochain,  pour près de 300 escales par an. Ce projet participe au développement économique de la commune et se construit en collaboration avec la Communauté d’Agglomération du LIbournais, la Communauté de communes du Sud-libournais et le Grand Saint-Emilionnais. La vocation du Port de Libourne – Saint-Emilion est d’être la porte d’entrée touristique de notre territoire.

Comment le projet des quais et des berges associe-t-il l’activité portuaire ?

Le projet d’aménagement des « Quais de la confluence », proposé par l’agence TER, a su convaincre le jury avec un parti pris ambitieux, celui de révéler nos atouts, de les sublimer sans pour autant les transformer. La mise en valeur de la confluence permettra de dégager la vue sur la bastide et les richesses architecturales de ses façades. Libournais et visiteurs pourront profiter de cet espace ouvert sur la rivière. De plus, les passagers pourront désormais, profiter des espaces publics rénovés en centre-ville pour rejoindre aisément la place Abel Surchamp, cœur du centre libournais, par la rue Fonneuve embellie. Cette volonté de se réapproprier les rivières nous a incités à compléter l’aménagement portuaire par un ponton à usages multiples, dédié en particulier aux bateaux de plaisance et aux bateaux promenade. Il nous reste à en définir les dimensions plus précisément et les échéances de réalisation.

Le saviez-vous ?

5 compagnies dont 4 Américaines accostent au port de Libourne-Saint-Emilion :

  • CroisiEurope (avec les bateaux Princesse d’Aquitaine et Cyrano de Bergerac),
  • GRC Uniworld (River Royale),
  • Viking River Cruises (Viking Forseti),
  • Grand Circle Cruise Line (River Chanson),
  • Scenic Tours (Scenic Diamond).

La taille des bateaux ? De 88 à 135 m de long avec une largeur de 9,80 à 11,43 m.

Pour tout savoir sur Roger de Leyburn : consultez le dernier
numéro du magazine (n°40 septembre 2015) en cliquant ici.