[Aller au menu]

  • Imprimer
  • Envoyer à un(e) ami(e)
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

Les quais de la confluence

L'essentiel

Le projet d’aménagement des quais et des berges a fait l’objet d’un concours, l’agence de paysagistes-urbanistes chargée des études a été retenue en juillet 2015.

Les premiers aménagements seront livrés fin 2017. Ce projet va révéler la bastide et son lien avec la nature, dégager les vues pour mettre en valeur la confluence Isle/Dordogne.

Concepteurs de l’aménagement : agence TER (paysagistes-urbanistes) avec TECTA (voirie, hydraulique) et Coup d’éclat concepteur lumière).

Coût de l’opération (études et travaux) :
5,4 M d’euros

Chef de projet Ville :
Sylvère Millon

Elu référent : Régis Grelot, Maire-adjoint délégué à la propreté, aux espaces verts et à l’aménagement des quais et des berges.

Le projet en questions

Régis Grelot, adjoint délégué à la propreté, aux espaces verts et à l'aménagement des quais et des berges.

Qu’attendez-vous de ce projet d’aménagement des quais et des berges ?

En tant que libournais qui a joué sans compter toute ma jeunesse sur les quais, je souhaite avant tout que ce projet en révèle le charme, celui de la marée, du mascaret et de son contact à la ville ancienne. J’ai aussi à cœur que les nouvelles générations se réapproprient les bords de l’eau.

Ce projet ne va-t-il pas changer ces lieux que vous appréciez déjà ?

En réalité, nous avions perdu pour beaucoup l’usage des quais, envahis par les automobiles. Ce projet va les faire évoluer pour les adapter à des pratiques de promenade et d’utilisation plus modernes et très attendues par les libournais. Il garde l’ambiance conviviale à laquelle participent la guinguette et les boulistes. Il s’ouvre à la jeunesse avec son grand espace qui nous permettra d’accueillir des manifestations. Il fait la part belle au port et aux croisiéristes qui sont nos nouveaux visiteurs. Globalement il va contribuer au ré-enchantement de Libourne, à la mise en valeur de notre confluence et à la réappropriation de nos rivières.

Présentez-nous l’agence TER, mandataire des études de ce projet.

TER est une agence de paysagistes et urbanistes qui travaille à l’international et de nombreuses fois primées. En 2007, elle s’est distinguée avec le grand prix national du paysage décerné par le Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie pour le parc départemental des Cormailles à Ivry-sur-Seine. Plus largement, l’équipe est connue pour son attachement à valoriser les ressources des territoires où elle intervient et son travail sur la gestion des eaux.

Comment va s’engager le projet ? À quelles échéances pourrons-nous profiter de ces espaces ?

Le travail a déjà commencé puisque le concours nous a conduits à choisir sur esquisse. Nos idées sont déjà traduites par les concepteurs avec des dessins, des intentions fortes. Le forum des associations du 12 septembre en a déjà donné un aperçu significatif. Nous aurons un projet arrêté en mai 2016. Les travaux démarreront en automne 2016 et nous pourrons déjà profiter de la partie centrale du pont de Bordeaux au pont de Fronsac fin 2017. Pour les parties plus au nord, je travailleavec le SIETAVI (syndicat intercommunal d’études de travaux et d’aménagement de la vallée de l’Isle) à mettre en place au préalable un confortement des berges. Il faudra patienter
jusqu’en 2018 pour profiter de cette partie-là.

Plus d'informations sur l'agence TER en cliquant ici.