[Aller au menu]

  • Imprimer
  • Envoyer à un(e) ami(e)
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

Fiscalité de l'urbanisme

Photomontage avec bâtiment, billets calculatrice et plans

Au 1er mars 2012, la fiscalité de l’urbanisme change.
La taxe locale d’équipement (T.L.E.) disparait, laissant place à la taxe d’aménagement (T.A.). Sur la commune de Libourne, cette taxe d’aménagement aura un taux de 5 %, conformément à la délibération du conseil municipal en date du 29 novembre 2011.

Pour information : la commune n'a instauré ni V.S.D. (Versement pour Sous Densité), ni P.L.D. (Plafond Légal de Densité).

Ce qui ne changera pas
 Le montant dû n’est à payer qu’une seule fois.
 La première échéance n’intervient que 12 mois après la date de l’arrêté de l’autorisation d’urbanisme.
 Le montant dû pourra être payé en deux échéances (12 et 24 mois) s’il est supérieur à 1.500 €.
Ce qui change
Exit la notion de S.H.O.N. (Surface Hors Œuvre Nette) remplacée par la Surface taxable.

Calcul de la surface taxable

Somme des surfaces de chaque niveau, closes et couvertes, calculée au nu intérieur des façades de laquelle il faut déduire :
Les surfaces ayant une hauteur de plafond inférieure ou égale à 1,80 m.
L’épaisseur des murs entourant les embrasures des portes et fenêtres donnant sur l’extérieur.
Les vides et les trémies afférentes aux escaliers et ascenseurs.

ATTENTION : Dans certains cas, d’autres éléments sont à prendre en considération (c'est le cas pour les maisons individuelles ; les immeubles collectifs à usage d’habitation ; les immeubles autres qu’à usage d’habitation ; les immeubles mixtes).
Télécharger le tableau récapitulatif de calcul des surfaces

La valeur forfaitaire

Pour les constructions
La valeur déterminée au m² est de 693 €.
Cette valeur bénéficie d'un abattement de 50 % (346 €) pour les locaux des habitations HLM,  les 100 premiers m² de la surface des habitations principales,  les locaux industriels et artisanaux,  les entrepôts et hangars faisant l'objet d'une exploitation commerciale,  les parcs de stationnement couverts faisant l'objet d'une exploitation commerciale.

Pour les piscines découvertes ou recouvertes d'un abri télescopique

La valeur déterminée au m²  de surface de bassin est de 200 €.

Pour les aires de stationnements à l’air libre

La valeur déterminée est de 5.000 € par aire de stationnement.

Pour les tentes, caravanes et résidences mobiles de loisirs

La valeur déterminée est de 3.000 € par emplacement.

Pour les habitations légères de loisirs

La valeur déterminée est de 10.000 € par emplacement.

Pour les panneaux photovoltaïques au sol

La valeur déterminée est de 10 € par m² de panneaux photovoltaïques.

Pour les éoliennes d’une hauteur supérieure à 12 mètres

La valeur déterminée est de 3.000 € par éolienne.